Tous les articles taggés : marais

Elle est vraiment chouette, La Paulette

  Le truc chouette avec les coups de coeur, c’est qu’on ne les voit pas venir, par essence. J’ai trainé de nouveau la patte du côté du « Haut Marais », rue de Bretagne. Pas même pour voir ce qu’il s’y passait, simplement en atterrissage inopiné suite à quelques errances depuis l’autre marais (celui dans lequel une promenade top less en mini short ne ferait broncher personne). Bref, nous arrivons donc rue de Bretagne, et à quelques pas du trop usité Charlot, la Paulette nous tend les bras. Lundi soir, petite terrasse vide, le tout est calme et apaisant, ce qui doit être exceptionnel. Mon partenaire du soir ayant recommandé le lieu, je m’assois sans même broncher (ce qui est rare, croyez-moi). Entre les assiettes du jour et les plats classique d’une carte de bistrot, mes yeux bien dressés repèrent la burrata de 300g, les salades et floutent naturellement le reste (la viande, les plats d’hommes, etc). Ce qu’il faut retenir de la carte de la Paulette, c’est qu’elle change tout le temps. Pas juste d’un jour à l’autre, …

Fragments de café Black Market dans le Marais

Le Black Market est mort, vive le Black Market. Au revoir le « Village Ramey », dans le 18ème et bonjour le Haut Marais. Youssef et son équipe sont allés installer leur Rolls de la machine à café entre quatre murs de pierres froides au toucher, mais si chaleureuses dans le cœur (fiou, quelle débauche de niaiserie), rue des Tournelles. Chez Fragments se bouscule la même faune d’habitués, les connaisseurs, les gentils hipsters. Oui car il ya du gilet à grosse mailles, des lunettes rondes sur de frêles visages d’anges, des mèches sur le côté, pantalons moutarde trop serrés, des barbus embouquinés. Des vrais, donc, mais d’adorables vrais. Ceux que l’on retrouvera tous les dimanches. Je n’oserai pas vous dire que le lieu est d’un esprit très brooklynien, mais je n’en penserai pas moins. Un petit air d’inachevé travaillé. Dans la pénombre on sirote son café filtre, on déguste son espresso en attendant de pouvoir se réjouir les papilles. Car si le lieu est plus grand que son ancêtre le BM, c’est pour accueillir plus de fidèles certes, …

Un Brunch à l’Estaminet des Enfants Rouges, pour un dimanche bien parisien

C’est l’histoire d’une parisienne qui reçoit son amie allemande (berlinoise de l’Est) pour le week-end. Une parisienne de souche, du genre à avoir fait un détour inavouable de 25 ans par la banlieue, avant de revenir planter ses stilettos* en plein 18ème ghetto-bobo**. [Les réfractaires aux digressions se rendront directement en paragraphe 7] Vous imaginez donc bien la pression sur de si frêles épaules. Cette touriste ne tombera pas dans les pièges des non initiés. Moi vivante, elle ne trainera pas une tong à chaussette dans le 8ème, et ne verra que le quartier latin depuis les bus successivement empruntés. Elle aura droit au Paris des vrais, avec toute la dose d’hipster que cela implique. Effet secondaire jouissif, j’ai donc pu me promener dans des coins honnis depuis des mois pour cause d’invasion des Imbuvables sans rougir de honte. Après une journée culturelle qui s’achève en bar à vins des habitués, le programme du dimanche consiste en de multiples errances au coeur du Marais, compromis idéal entre Histoire et détente. « So we’re in le …

Le Mary Celeste, bar à vins – à bières – à cocktails – à huîtres

C’est presque épuisant. En tous cas, c’est risible. Le Mary Celeste, c’est le nouveau bar des gars de la Candelaria. Cette dernière mêlait déjà subtilement taqueria et bar à cocktails, que pouvaient-ils trouver ensuite ? Un bar à vins et planches ? Bien trop banal ! Un bar à cocktails ? Come on, on l’a déjà fait. C’est ainsi que naît le bar à vins à bières à huîtres / resto. Je vous l’accorde, ça devient risible. Mais c’est vraiment cool. J’ai rejoint hier mon indic’ préféré de Little Black Book Paris, car sonnait l’inauguration de la Brooklyn Brewery. La bière comme à NYC, accompagnée d’huître. En plein Marais. Peuplé de hipsters, branchés, ou autre terme plus récent qui conviendra, quoiqu’il en soit l’accent américain résonne. Tout ceci est perturbant. J’ai goûté une étrange bière au piment, ça surprend. J’ai toussé, et on m’a dit qu’elle accompagnait à merveille les huîtres. Je suis d’accord, maintenant que j’y pense, ça me rappelle la sauce vinaigrée aux échalotes. Bon, je n’ai pas encore goûté le resto, mais ça va …

Marcovaldo, enfin un libreria café

  C’est un peu la running quête du moment : faire le tour de tous les coffee shop originaux de la capitale ! En voici un relativement récent, même si cette notion est devenue toute relative à mesure que la chasse de ce type de lieu s’est propagée. A savoir avant toute chose : Marcovaldo n’est pas un café, c’est un café-librairie-restaurant. En marge de la mafia décrite dans notre dossier sur les coffee shops de Paris, c’est le  petit cousin italien du haut Marais.     En guise de décor : une salle lumineuse au mur bibliothèque. Avec de vrais livres neufs à lire et acheter, et leurs annotations en italien (à savoir). La lumière se tamise vers 18h30. Littéralement. Place alors au dîner time… Possibilités de prendre un café, cappuccino (rien à voir avec ceux de nos coffee shop cités auparavant, soyez avertis), avec option lait de soja, ou déjeuner.   Les produits ? Italiens bien sûr, mais pas que. Du très frais, cherchés tous les matins par Francesca. Certains viennent même d’Italie, …