Tous les articles taggés : bistrot paris

Les Parigots, mon QG

Il est temps je crois, Ô oui grand temps, que je parle de mon QG, mon amour de bistrot parisien. Les Parigots, c’est la bonne pioche, c’est le repli sécuritaire, c’est une bulle d’amour sans mauvaise surprise. Je l’ai testé maintes fois pour dîner, pour déjeuner… pour une planche ou la soirée, pour un festif apéro de groupe ou un rendez-vous intimiste, entre potes, avec le boss, avec la meilleure copine, avec le petit ami de courte ou longue durée, avec papa et belle-maman… et même en blind date. Non vraiment, les Parigots, que du bonheur, que de l’amour. Une déco bistrotière classy, tamisée et originale : étagère blindée de bouquins, chaises en bois et tout le tralala. Des serveurs qui ont du chien, des jolis yeux et un discours sympa sans chichi. Le mauvais service en moins : c’est le bistrot parigot idéal. À la carte du classique : du bœuf sous plusieurs formes (tartare, côte, mastodonte pour deux), le poisson du jour et sa fondue de poireaux, la burrata en entrée ou le plus …

Elle est vraiment chouette, La Paulette

  Le truc chouette avec les coups de coeur, c’est qu’on ne les voit pas venir, par essence. J’ai trainé de nouveau la patte du côté du « Haut Marais », rue de Bretagne. Pas même pour voir ce qu’il s’y passait, simplement en atterrissage inopiné suite à quelques errances depuis l’autre marais (celui dans lequel une promenade top less en mini short ne ferait broncher personne). Bref, nous arrivons donc rue de Bretagne, et à quelques pas du trop usité Charlot, la Paulette nous tend les bras. Lundi soir, petite terrasse vide, le tout est calme et apaisant, ce qui doit être exceptionnel. Mon partenaire du soir ayant recommandé le lieu, je m’assois sans même broncher (ce qui est rare, croyez-moi). Entre les assiettes du jour et les plats classique d’une carte de bistrot, mes yeux bien dressés repèrent la burrata de 300g, les salades et floutent naturellement le reste (la viande, les plats d’hommes, etc). Ce qu’il faut retenir de la carte de la Paulette, c’est qu’elle change tout le temps. Pas juste d’un jour à l’autre, …

Le Bistro Urbain, la bonne adresse du coin

Entre les passes et les fast food hipsters se cache ce qui a tout l’air d’un néo bistrot pile poil dans la mouvance du simpliste ayant l’air de ne pas y toucher, et qui pourtant attirera incontestablement les stars du pictures of hipsters taking pictures of food. Et c’est bien de ça qu’il s’agit, la prétention en moins. Planté en plein 10ème, mais en marge du déjà envahi par le milieu, déco sans chichi, serveurs tous mignons, le succès était couru d’avance. Et pourtant c’est un modeste établissement qui se tient là. Ajoutez un tarif sympa et une cuisine chic mais simple, et pouf, ça fait le job. Rendez-vous entre copines bloggeuses, adeptes de bonne bouffe, affûtées du palais, et accros au smartphone/à la photo. J’ai honte de moi, je me débecte, mais pour vous servir, je dégaine mon appareil et mitraille à tout va. Je peux bien manger froid et me faire huer par les tables voisines, et probablement les tenanciers du lieu. Un oeuf cocotte pas mal, sans casser 6 pattes à 3 …