Tous les articles classés dans : Tendances

En ce moment, qu’est-ce qui est branchouille ?

Miniatures : le mini gastro de Yoni, un chef au top

Yoni Saada, aka le sosie gastronome de JJG (Jean-Jacques Goldman), en a lourd sous la toque. Il n’a pas gagné Top Chef, mais sorti avec les honneurs dans le top 5, il s’en tire bien. J’ai toujours eu un feeling pour Yoni. Le côté brun typé et chevelu, sans doute. Le mec lexomil, celui qui possède l’étrange et merveilleux don d’apaisement comme le soulignait Naoëlle lors de la finale, l’acolyte mec cool qui calme en deux deux n’importe quel hystérique stressé cyclothymique. Le mec talentueux, surtout, qui sait où il va sans écraser personne, mais pas soporifique pour autant. S’il peut en agacer certains, on finit forcément par adhérer. Ce mec-là n’a pas attendu l’émission pour faire ses preuves. Depuis 7 ans déjà, il est le chef d’un resto gastronomique du 16ème, « Miniatures ». Pas le 16ème qui peut être cool hein, non non le 16ème bien bien endormi, voire comateux, là où il ne se passe rien. Pourquoi ce choix ? « Une erreur de jeunesse », d’après lui ! Oui, car j’ai un peu discuté …

Le Lobster Bar initie Paris au lobster roll

Hellow there ! Ça fait un moment, mais je reviens avec des news toutes fraîches. Le recul est suffisant pour l’affirmer : un nouveau tsunami recouvre la foodosphère parisienne, objet hybride mêlant deux tendances acceptées : le sandwich chic et les fruits de mer. 1. Vive la mer Vous aviez remarqué, non ? Après le chicos bar à huîtres rive gauche, et l’Ilôt, le bar à vins et fruits de mer de l’équipe du Barav, on venait de découvrir le génial Mary Céleste, dans le 3ème. 2. Vive le pain En parallèle, les affûtés du burgers se délectaient de hot dogs, puis se tournaient vers les sandwichs chics. Vas-y que j’te revisite (mot proscrit, je vous l’accorde) le panini, que j’te fasse du sandwich club un objet d’art, et que j’te claque les papilles à coups de tranches de pain sublimée (voir Abri, bande d’incultes). 3. Et pourquoi pas de la mer DANS du pain ?! Le Lobster Bar est donc la combinaison – fortuite à mon humble avis – de ces deux vagues gastronomiques. …

Bob’s Cold Press, nouveau juice bar & Pop-Up au Mary Céleste

Bien le bonjour ! Bobby & friends La bonne nouvelle du lundi vient d’arriver. Connaissez-vous Bob ? Bobby, ce bon naturophile qui prend et presse le meilleur du vert pour les fourrer dans un grand verre ou un sandwich, j’entends par là les établissements de Marc Grossman : Bob’s Juice Bar et Bob’s Kitchen. Mini-échoppe à healthy food près du Canal Saint-Martin et mini restaurant du même acabit dans le 3ème. Il régalait déjà les bobos orthorexiques parisiens de son accent à couper au couteau, ses smoothies et autres jus accompagnés de bagels ou salades de quinoa, plat du jour végétarien et compagnie. Tout ce que j’aime, en somme. « BCP » La bonne nouvelle donc : ce cher Bob ouvre un troisième opus dans le 11ème courant mars, « Bob’s Cold Press », et cerise sur le cake, nous gratifira pour l’occasion d’un bar éphémère au tout nouveau et non moins couru bar à vins et huître le Mary Céleste ! Le topo : un système un peu travaillé de refroidissement barbare, pour conserver les nutriments et offrir des jus …

Le Stube, la saucisse qui envahit Paris

Ach ! Comment ne pas profiter de cet anniversaire – les 50 ans de l’amitié franco-allemande – pour parler un peu de gastronomie outre-Rhin? Nos chers voisins ne consomment pas que de la saucisse, mais il faut avouer que celle-ci constitue la base de leur snacking. C’est de ça que le Stube fait l’apologie. Que l’on ne dise pas que le snack allemand ne fait pas rêver, trois STUBE (prononcer chtoubeuh, en hurlant) existent désormais à Paris.     Vous avez tous effectué un voyage à Berlin. Si si, entre potes, ou alors vous rêvez de le faire. Un petit détour par le Berghain, la fameuse boîte qui ne ferme jamais, et son lot de snack pour affamés du petit matin, entretenus toute la nuit à la bière. Bien, faire un tour au Stube, c’est se souvenir de tout ça. Au menu, de la saucisse, plein de saucisses ! De la Currywurst – la fameuse saucisse coupée en morceaux et arrosée de cette sauce si spéciale, sorte de ketchup au curry – à la Bratwurst, mais …

Brunch cosy et sain de Paris

En 2012, on a parlé du boum des coffee shop à l’anglo-saxonne de Paris, 2013 verra celui d’un objet hybride : le coffee-shop-resto. Certes, ceci n’apparaît pas comme une révolution en soi, mais croyez bien que le phénomène s’est suffisamment insinué pour que l’on parle de tendance. Maintenant que Paris connaît le VRAI café, les bons blend venus d’ailleurs (oui, car par ici, on se servait que de l’espresso indigne de ce nom), Paris a faim. Faim de qualité, faim de sain. En 2012 donc, le coffee shop minuscule proposait une carte hyper réduite, allant du simple choix de cafés accompagné de petits gâteaux US, au menu réduit type soupe/salade/sandwich. Le grignotage sur le pouce s’est alors transformé en brunch : ajoutez un jus, proposez d’associer le dit gâteau au dit sandwich, accompagnez-le du fameux BON café. Félicitations, vous avez une formule brunch. A mi-chemin entre le coffee shop et le restaurant, ces établissements répondent parfaitement à la demande actuelle de produits toujours plus sains et goûteux, conjugué au désir de lenteur. Sur le pouce, …

Le Vin de mes Amis est mon ami

Hier, en ce glorieux 26 novembre, Fulgurances – ce collectif hybride visant à rendre accessible la gastronomie, organisateur d’événements et magazine de tendances sans prise de tête, et fameux instigateur des dîner « Les seconds sont les premiers » – s’associait au chouette événement « Le Vin de mes Amis », un petit salon entre nous (tout est relatif) de producteurs de vins vivants sélectionnés par Charlotte Sénat (domaine Jean Baptiste Sénat en Minervois) à la Cartonnerie. Des rencontres, des dégustations, liquides et solides, un décor sympa, bref un beau petit bilan et joli plan pour pique-assiettes avec main à la pâte tout de même, puisque l’entrée valait la modique somme de 8€ (hautement amortis). Deuxième édition, du monde, du beau produit, se pressant à la Cartonnerie, chouette hangar branché du 11ème. Les participants ont pu déguster – outre les crus présents – des assiettes bien senties de chefs officiant dans les réputées tablées du moment. Par exemple, les fromages et salades du Siffleur de Ballons, les merveilles de Jérôme Bigot, ou encore le bouillon et la mousse au chocolat de Romuald …

Comment on prend l’apéro cette année ?

Ouh la bonne question ! Dépressif ou gonflé à bloc, à la rentrée on a forcément une bonne raison pour se la coller. On guette toute la journée la virtuelle petite sonnerie interne prête à hurler « apéroooooo ». On a nos bons vieux spots, des bars à vins chouchou comme le Barav, le Loup, ou encore cette bonne vieille Trinquette, qu’il fait bon retrouver. Mais bon, c’est pas le tout, au bout d’un moment on a envie de changer de décor et de bout de fromage. Comment on prend l’apéro, cette année ? Ah-HA, en bons français on ne crachera jamais sur une planche de fromages, de la bonne charcuterie, ok. Oui, mais. Mais voilà, on a en ce début d’année relevé un brin le niveau. On veut du lourd, on veut de la qualité, de la premium. On veut le bon produit importé de tout-là-bas, un brin d’authenticité luxueuse dans son assiette. Leurre ou pas, on se laissera bercer. Le Loup nous gratifie déjà de sa superbe burrata copieuse, belle et goûtue, et sa pata …